Un EPIRB est un ‘Emergency Position Indicating Radio Beacon’ (une balise radio indiquant la position de l’urgence), employée pour donner l’alerte de détresse , indiquant aux autorités SAR l’identité ainsi que la position d’une personne ou navire , se trouvant en un grand danger imminent et qui a besoin d’une assistance immédiate.

Simrad EG50 EPIRB

EPIRB Sample

Enregistrement obligatoire

Chaque EPIRB est pré-programmé avec une identité unique avant d’arriver chez le client. Ceci est fait par le fabricant ou, dans certains cas, par le distributeur. L’identité inclut un code de 3 nombres du pays. C’est ce pays qui est responsable pour stocker les détails d’enregistrement de cet EPIRB en particulier. Il s’agit pour la plupart du pays dont le bateau porte le pavillon. Le pays programmé dans votre EPIRB peut être trouvé sur le label d’identité où se trouvent d’habitude toutes les indications nécessaires, excepté le nom du bateau. Marquer le nom du bateau est la responsabilité du client. Il doit enregistrer son EPIRB chez les autorités appropriées de ce pays. Tout ce qu’il doit faire est compléter les détails de son bateau et fournir les numéros de contact sur des formulaires pré-imprimés avec l’identité de son EPIRB. Le formulaire complété, il peut le faxer ou envoyer par mail et attendre la confirmation de réception.

EPIRB identity label
Exemple d’un label d’identité de l’ EPIRB

Les EPIRB ne peuvent pas être transférés d’un bateau à un autre sans que les autorités d’enregistrement appropriées aient été informées.

Les éléments d’un EPIRB

TLes éléments les plus importants d’un EPIRB sont:

  • L’antenne; elle doit être presque verticale lors de la transmission
  • L’interrupteur activé par l’eau; met l’ EPIRB automatiquement en marche si submergé,
  • L’interrupteur d’activation ; permet d’ activer l’ EPIRB manuellement
  • Le bouton pour tester; permet des séances de test pour vérifier si l’ EPIRB est prêt,
  • Un câble; la corde est employée pour attacher l’ EPIRB à une survie,
  • Une lumière stroboscopique; lorsque l’ EPIRB est activé, elle flashera et procurera une aide visuelle à l’unité SAR,
  • Des LED et un signal sonore; montrent dans quel mode l’ EPIRB se trouve et montrent le résultat des séances de test de l’ EPIRB,
  • Une alimentation de batterie interne qui fonctionne minimum 48 heures (émettant),
  • Un système de fixation de la position GPS dans la plupart (mais pas tous) des modèles ; il permet le départ de l’opération SAR immédiatement.

Les EPIRB peuvent être portables et capables d’être activés manuellement ou ils doivent pouvoir être déployés automatiquement sans l’intervention d’un opérateur.

Les EPIRB activés manuellement

Les EPIRB activés manuellement conviennent pour l’installation sur des bateaux de plaisance, par exemple un voilier ou un petit bateau de pêche. Normalement ils sont pourvus d’ un support de fixation et accrochés , mais même ceux-là peuvent se défaire, en général ils ont aussi un collier "carry safe" amovible qui désactive l’interrupteur activé par l’eau de l’ EPIRB de façon à ce qu’ils ne puissent pas être activés par l’humidité.

EPIRB in carrysafe collarEPIRBs removable collar

EPIRB dans le collier "carry safe" amovible, la flèche montre l’aimant sur le collier amovible qui en fait désactive l’interrupteur activé par l’eau

Les EPIRB activés automatiquement

Les EPIRB activés automatiquement doivent être employés sur les navires SOLAS, par exemple un navire de croisière avec passagers , un navire avec containers ou un cargo pétrolier. Ils sont livrés dans un contenant en plastique dans lequel l’interrupteur activé par l’eau de l’ EPIRB est désactivé. Le contenant plastique contient un levier avec un ressort qui soulève automatiquement le couvercle et relâche l’ EPIRB si le navire coule. Cette éjection automatique est contrôlée par un instrument appelé HRU (Hydrostatic Release Unit) qui relâchera automatiquement l’ EPIRB lorsqu’une profondeur d’ approximativement 4-5 m est atteinte. Alors il flottera librement à la surface ce qui permettra à l’Epirb d’être activé par l’interrupteur active par l’eau.

EPIRB HRU

Un exemple d’un HRU monté sur le fond du contenant (sous le lévier et le HRU avec ressort est bien visible)

EPRIB automatic release sequence

Une séance de déclenchement automatique de l’EPIRB

Que se passe-t-il lorsqu’un EPIRB est activé?

Quand un EPIRB est activé lors d’une détresse il commence à émettre des signaux radio contenant aussi le numéro d’identité . Les signaux Radio sont détectés et assimilés par des satellites qui passent le message avec le numéro d’identité et la position au MRCC (Maritime Rescue Coordination Centre) le plus proche. Le MRCC séparera alors le code du pays du message. Après ils consulteront la base des données d’enregistrement de ce pays pour trouver les détails du bateau auquel l’ EPIRB appartient, son équipement radio et qui il faut contacter. Ne pas trouver cette information peut retarder tout sauvetage . Après, l’opération avec SAR commence. Un navire/ hélicoptère/avion engagé dans l’opération SAR essaiera de trouver l’ EPIRB en se basant sur son signal radio aidé par l’équipement pour trouver la direction .

Vous trouverez un aperçu technique général détaillé de ce qui se passe lorsqu’un EPIRB est activé dans le chapitre suivant.

L’emplacement de l’ EPIRB

La fixation d’un EPIRB activé manuellement devrait se faire – pour être idéale – en pleine vue d’une sortie d’urgence.
Le contenant d’un EPIRB activé automatiquement devrait être situé dans un endroit bien net du navire , par exemple sur l’aile sur le pont ou sur le “monkey island” au-dessus du pont, parce qu’il est primordial de choisir une position où l’ EPIRB activé ne sera pas gêné par des choses qui dépassent, étais, antennes etc, si jamais le bateau coule.

Pour choisir la meilleure position de montage il faut aussi tenir compte de ce qui suit:
  • La facilité d’accès en cas d’urgence.
  • Montage à au moins 1 m de tout compas
  • Montage à au moins 2 m de toute antenne radar.
  • Eviter tout impact des vagues.
  • Eviter des positions qui présentent trop peu d’espace pour l’ éjection et l’entretien.
L’ EPIRB est généralement fourni avec une plaque d’instruction autocollante qui devrait être montée à côté de l’ EPIRB de façon que ce soit visible en cas d’urgence
EPIRB instruction plate
Un exemple d’une plaque d’ instruction

Le label IMO EPIRB Safety Sign pourrait être employé pour montrer la position de l’ EPIRB.

IMO EPIRB Safety Sign

IMO EPIRB Safety Sign

Les obligations de la convention SOLAS

Les navires SOLAS doivent avoir à bord un COSPAS-SARSAT EPIRB fonctionnant sur 406 MHz et 121.5 MHz. Les signaux 406 MHz radio sont employés dans le but de localiser pour détecter l’accident (ceci est expliqué en détail dans le chapitre suivant), alors que les signaux radio 121.5 MHz sont employés dans le but de retour à la base par les navires/hélicoptères/avions SAR impliqués dans l’opération SAR qui essaient de trouver l’EPIRB à l’aide d’un chercheur de direction.

En accord avec les obligations d’efficacité de la convention SOLAS , les EPIRB sont équipés d’une batterie, d’une capacité de travail de 48 heures (temps d’émission).
Last modified: Saturday, 25 April 2020, 7:50 PM