Mise en marche du terminal et enregistrement

Lorsque vous mettez l’appareil en marche, tous les éléments sont contrôlés automatiquement et le terminal commence à ' enregistrer’ la région d’océan par défaut. ‘Enregistrer’ veut dire que le terminal transmet via le satellite vers le NCS. Cette transmission contient un message indiquant que le terminal est en fonction et sera disponible via le satellite utilisé. Si le satellite par défaut n’est pas en vue, le terminal se mettra à scanner pour trouver le signal satellite le plus fort pour recevoir pour “enregistrer”. Si ceci ne réussit pas, la région d’océan voulue doit être introduite manuellement. Après le processus d’enregistrement le terminal confirmera que la procédure d’enregistrement a été complétée avec succès. Normalement votre NAVAREA actuel sera mémorisé après avoir choisi la région du satellite que vous vouliez enregistrer. Le choix de la région du satellite sera basé sur votre position géographique actuelle en relation avec le NAVAREA actuel. Les appels EGC SafetyNET pour un NAVAREA seront normalement transmis par un seul satellite. Ce satellite qui transmet les appels SafetyNET pour votre NAVAREA actuel est le seul que vous devez enregistrer. Pour plus d’ information sur le système SafetyNET : voir le chapitre MSI. Avant de vous déconnecter du terminal Inmarsat C , vous devrez ‘clore la session ‘. Votre terminal transmettra un message au NCS disant qu’il est indisponible à partir de ce moment-là.

coverage

Carte de couverture du satellite - POR:Pacific Ocean Region, AOR-W:Atlantic Ocean West Region, AOR-E: Atlantic Ocean East Region, IOR: Indian Ocean Region.

Mise en service

Avant de pouvoir utiliser le terminal Inmarsat il doit être mis en service. Ceci signifie que l’utilisateur doit remplir un formulaire de mise en service.
Tous les détails de l’utilisateur, du navire et de l’équipement se trouveront sur ce formulaire. Normalement 'les autorités nationales' attribueront le nombre Inmarsat au moment où vous obtenez la licence pour votre navire pour pouvoir employer l’appareil. Le nombre Inmarsat C est un nombre d’ identification du terminal qui consiste en 9 chiffres commençant par le 4. Dans le système Inmarsat le premier chiffre permet de reconnaître le genre de terminal Inmarsat. Un exemple d’un nombre Inmarsat C est 424404310, où le chiffre 4 est un chiffre reconnu pour Inmarsat C, 244 est MID (nombre d’ identification maritime) qui représente le chiffre du pays (dans cet exemple, 244 sont les Pays-Bas), et les 5 derniers chiffres sont ceux attribués à la station GMDSS. La première fois que le terminal se connectera, un test de mise en marche se fera. Après ce test le terminal peut être utilisé dans le système Inmarsat.

Le service Inmarsat Enhanced Group Call (EGC)

Le système Inmarsat offre un service de transmission d’information de sécurité en mer (MSI), le service Enhanced Group Call (appel groupé amélioré) (EGC).
Le service EGC, qui fonctionne de par le système Inmarsat C, est utilisé pour envoyer des messages pour un groupe, donc pour plus d’un navire à la fois.
Pour plus d’explications au sujet de EGC: voir chapitre MSI.

Mise à jour de la position

Normalement le terminal sera connecté à un GPS externe, parfois un GPS est encastré dans le récepteur/émetteur Inmarsat C. Il est primordial d’avoir une position précise puisque la position dans le terminal sera émise lors d’un appel pour une alerte de détresse. La position est aussi nécessaire au terminal Inmarsat C pour la sélection de messages MSI reçus. Pour plus d’ information : voir la partie EGC dans le chapitre MSI .
Lorsque la mise à jour automatique de la position ne fonctionne pas, il faut l’entrer manuellement. Cette mise à jour manuelle de la position doit se faire au moins toutes les quatre heures.

Calcul du coût

Le coût d’envoi d’un message Inmarsat C sera calculé sur le nombre de bytes transmis. La valeur de l’unité de calcul est déterminée par LES. Les charges sont calculées en comptant le nombre de paquets de 256 bits transmis (par quart d’un kilo byte).
P.E. le message contenant 0,75 KBit. Le prix est 0,21 $/256 bits.
maintenant vous calculez le nombre total de bits: 0,75 x 1024 = 768 bits.
Le nombre de paquets de 256 Bits est: 768/256= 3.
Le prix du message sera 3 x 0,21 = $ 0,63.

La réception de messages est gratuite.
Lorsque quelqu’un essaie d’envoyer un message à un terminal ‘pas connecté’, le système avertira l’expéditeur que le terminal n’est pas disponible et il n’y aura pas de frais.
Lorsque le terminal est éteint sans déconnexion, le LES essaiera 5 fois à livrer le message et les frais devront être payés par l’expéditeur.
Last modified: Saturday, 25 April 2020, 7:50 PM